Chronique n°10: Red Queen (T.1) de Victoria Aveyard

Mare Barrow, dix-sept ans, tente de survivre dans une société qui la traite comme une moins que rien. Quand elle s’avère détenir des pouvoir magiques dont elle ignorait l’existence, sa vie change du tout au tout. Enfermée dans le palais de la famille royale, promise à un prince, elle va devoir apprendre à déjouer les intrigues de la cour, à maitriser un pouvoir qui la dépasse, et à reconnaître ses ennemis.

Éditions: Le Livre de Poche Jeunesse

J’ai bien aimé ce livre mais ce n’est vraiment pas un coup de coeur malgré tous les avis extrêmement positifs que j’ai vu dessus.

Le concept en général m’a beaucoup plus. Les Rouges et les Argents, les pauvres et les riches, les esclaves et les souverains. Cela pourrait presque être considéré comme une vision apocalyptique de notre société actuelle. Les personnages semblent tous, à leur manière, se compléter. L’histoire est battue d’une telle manière que nous nous retrouvons à douter de la sincérité et le but des personnages principaux, remettant en questions tous les acquis que nous avons pu accumuler durant les pages précédentes.

Même si j’ai trouvé le récit assez lent, le rythme s’accentue sur les derniers chapitres et nous offre un fin qui nous maintient en haleine. Et quelle fin! Sincèrement, je ne m’en suis pas doutée une seule seconde et je suis tombée sur les fesses devant cette révélation, autant que les Mare et Cal pour dire vrai. En parlant de Mare et Cal, METTEZ LES ENSEMBLE S’IL VOUS PLAÎT. Non, plus sérieusement, je les aime d’amour ensemble. Le feu et l’électricité. Un combo assez explosif mais qui peut être si beau. Bon, j’arrête de déblatérer sur les deux ensemble sinon je pourrai en avoir pour des heures. En tout cas, il me tarde pas mal la suite et malgré ma PAL qui déborde Glass Sword risque de très vite la rejoindre!

Citation coup de coeur:

« Tu n’es pas la seule, Mare. Tu n’es pas seule. Tu n’es que la première à avoir été protégée parce que tu as révélé ta nature devant des milliers de témoins. La première int ils n’ont pas pu se débarrasser. Comme les autres, tu es rouge et argent à la fois. Et tu surpasse les deux. »

Publicités

2 commentaires sur “Chronique n°10: Red Queen (T.1) de Victoria Aveyard

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :