Chronique n°7: Le Chant du Coeur de Amy Harmon

Parce que c’était lui, parce que c’était elle : le chant de deux coeurs à l’unisson. 

Pour moi, le paradis, c’est la cloche qui annonce le début d’un match de free fight, l’adrénaline qui monte, la sueur qui me brûle les yeux et le feu qui coule dans mes veines. C’est la foule indistincte qui scande mon nom et l’adversaire du jour qui veut verser mon sang. Pour moi, le paradis se résumait au ring octogonal. Jusqu’à ce que je rencontre Millie.
Jusqu’à ce que je change. Si l’octogone était mon paradis, alors Millie était l’ange en son centre, la fille pour laquelle je voulais me battre, celle qui m’a appris que les batailles les plus importantes sont parfois celles que l’on ne pense pas gagner.

Éditions: Robert Laffon

Quelle fut ma joie lorsqu’en allant faire un petit tour à ma librairie habituelle, ma libraire me tend un SP d’épreuves non corrigées qui selon elle devrait me plaire. J’avais beaucoup entendu parlé de Le Chant du Coeur, en effet R faisant énormément de pub sur instagram, j’ai été tout excité de l’avoir en ma possession. Je dois vous avouer que je n’ai découvert qu’hier, que ce volet était en fait le second d’un diptyque et pour dire vrai, rien ne laisse penser durant la lecture que c’est le cas.

J’ai adoré ce livre, vraiment. On pourrait croire que l’utilisation de cassettes dans la narration devient une mode (vis à vis de l’actuelle notoriété de 13 Reasons Why de Jay Asher), mais là elles sont intégrées différemment. En effet elles nous donnent un point de vue, celui de David « Tag’ Taggert, et sont un vrai complément, un fil narrateur dans l’histoire.

Les personnages sont tellement, mais tellement attachants. Amélie (ou Millie) représente la force sous une apparente fragilité due à sa cécité. David (ou Tag) lui, c’est l’inverse. C’est un homme autrefois hanté par des démons, démons qui n’ont pu être éradiqué uniquement grâce à son meilleur ami (qui soit dit en passant est lui aussi dans ses propres tourments lors de leur rencontre), Moïse. Parallèlement, il y a Henri, le petit frère d’Amélie et Georgie, la femme de Moïse. Tous ses personnages, sans exception, ont leurs histoires, leurs passés, leurs problèmes mais gardent la tête haute et sont un exemple de courage et de volonté.

Mon petit coeur fragile a prit un coup durant cette lecture et les larmes sont très vite montées et souvent surtout. Ce livre décrit un vrai combat, un combat pour la vie, un combat pour aimer, s’accepter. Je vous encourage vivement à le lire et savourer cette belle leçon de vie.

Citation coup de coeur:

« C’est peut-être ce qui rend la vie belle aussi. Qu’elle arrive à te chambouler. Peut-être que c’est comme ça qu’on sait qu’on a bien vécu. Peut-être que c’est comme ça qu’on a vraiment aimé. »

2 commentaires sur “Chronique n°7: Le Chant du Coeur de Amy Harmon

Ajouter un commentaire

  1. C’est marrant, moi j’ai lu le premier volet sans savoir qu’il y avait une suite. Après avoir lu ta chronique, je suis très tenté de le lire. Je ne savais pas qu’il reprenait les personnages de La Loi du Cœur, mais j’ai bien envie de découvrir la vie de Tag !
    Je te conseille vivement le premier tome que j’ai beaucoup apprécié 😉
    Lauren

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :