Chronique n°6: 13 Reasons Why de Jay Asher

« J’espère que vous êtes prêts, parce que je vais vous raconter l’histoire de ma vie. Ou plus exactement, la raison pour laquelle elle s’est arrêtée. Et si vous êtes en train d’écouter ces cassettes, c’est que vous êtes l’une de ces raisons. »

En entendant ces mots, Clay Jensen croit à une erreur, il n’a rien à voir dans la mort d’Hannah Baker. D’abord choqué, il erre dans la ville endormie, suspendu à la voix de son amie. Et ce qu’il va découvrir va changer sa vie à jamais.

Éditions: Albin Michel

Je n’ai qu’une chose à dire: wow. Vraiment, ce livre est une vraie claque. Une vraie leçon de vie enseignée avec aisance et humour par une jeune fille au bout du rouleau. C’est le genre de livre que l’on lit d’une traite, de peur de se retrouver déconnecté de toute cette histoire. On entendrait presque Hannah parler dans nos oreilles. Ce livre a vraiment quelque chose de fascinant, de troublant, de captivant. Et surtout il traite d’un sujet grave et malheureusement, tout à fait d’actualité.

L’harcèlement, aussi bien moral que physique semble être devenu une banalité dans les établissements scolaires du monde entier. Qui n’a jamais entendu à propos de quelqu’un de son lycée, collège: « Oh, mais tu sais pas quoi? Machin a fait un de ses trucs samedi soir franchement il/elle se respecte pas. » ou bien des remarques désobligeantes sur le physique d’une personne. À nos yeux ces petits commentaires ne sont rien mais peuvent détruire à petit feu une personne.

Un des points particuliers que le livre fait ressortir est celui de l’ignorance des chefs d’établissements quant  la souffrance que certains éprouvent. Malgré ces nombreuses demandes à l’aide à peine voilées, personne ne réagit, personne ne comprend. Et bien malheureusement cette situation n’est pas isolée.

Ce livre est un vrai coup de poing dans l’estomac, une vraie remise en question de notre attitude quotidienne. Je vais terminer en vous conseillant vivement la série, cette dernière étant quelque plus « trash » que le livre. En effet, si le livre est déchirant, la série l’est encore plus, cette dernière voulant dénoncer l’harcèlement que l’on peut qualifier de moderne, celui pouvant s’effectuer actuellement contre n’importe qui. Et pour les personnes subissant ce genre de situation, n’hésitez pas à en parler, à demander de l’aide, la vie a trop à nous offrir pour se la laisser gâcher par des personnes insouciantes du mal qu’elles peuvent faire.

Citation coup de coeur:

« Tu peux entendre une rumeur, mais tu ne peux jamais la connaitre. »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :