Chronique n°2: Shinning – Stephen King 

« Shinning c’est Dannyl’enfant médium dont la seule présence réveille les forces maléfiques d’un palace vide et coupé du monde. C’est là qu’un destin cruel a jeté Danny et ses parents.

C’est là, que le don de l’enfant va faire surgir des monstres, des fantômes, des corps innommables. Le passé du palace maudit envahit le présent… et veut la mort de Danny. Il est seul entre une mère terrorisée et un père devenu fou… »

Éditions: J’ai lu

On peut considérer ce livre comme un classique du genre Épouvante. Stephen King y déploie tout son génie et nous entraîne dans cet univers étrange et machiavélique. On ne sait plus de qui se méfier, qui seront les pires entre les fantômes et les vivants?

L’intrigue commence doucement, l’auteur nous fournit subtilement tous les détails qui nous seront précieux au fil du récit. Ce n’est qu’à peu près au milieu du livre que l’action se montre plus présente mais cette lenteur n’affecte en rien l’intérêt que nous avons durant la lecture, bien au contraire.

Un des plus gros point fort de ce livre réside dans les personnages.

Tout d’abord, Jack Torrance, le patriarche. Ancien professeur de lettres viré à cause de son alcoolisme, il voit le travail de gardien de l’Overlook comme une chance de se racheter aussi bien au niveau familial que professionnel. Mais malheureusement pour lui cet hôtel va l’entrainer vers sa propre déchéance. On observe sa démence arriver peu à peu jusqu’à l’envahir complètement. Tout comme lui il arrive un moment où nous n’arrivons plus à discerner le vrai du faux.

Wendy Torrance est une femme fragile et discrète. D’abord dans l’ombre de son mari, elle va se révéler lorsque la folie de son mari deviendra incontrôlable. Elle se changera alors en femme forte et prête à tout pour protéger son fils unique.

Enfin, Danny Torrance, ce petit garçon énigmatique en proie à des visions. Ce frêle garçon sera au centre de l’intrigue en étant, aussi bien l’élément déclencheur que le sauveur.

Je pourrais déblatérer sur ce livre sur des pages et des pages, il figure vraiment parmi un de mes livres favoris. Je le conseille vivement, tout comme le film qui se présente encore plus angoissant que le livre.

Publicités

2 commentaires sur “Chronique n°2: Shinning – Stephen King 

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :