Chronique n°1: La vie est un arc en ciel (Where the rainbows end) – Cecelia Ahern 

« Depuis leur plus tendre enfance, Rosie et Alex sont les « meilleurs amis du monde ». Confidences, peines et joies: ils se disent tout. Ou presque. Car lorsque Alex quitte l’Irlande pour les États-Unis avec sa famille, l’un et l’autre ont le sentiment d’être arrachés à une histoire qui ne faisait que commencer.
Mais leur amitié va survivre à l’épreuve du temps, de la distance, des difficultés, des bonheurs conjugaux et des malheurs familiaux, au fil d’une vie que chacun s’est construite de son côté. Peut-être parce que, secrètement, Rosie et Alex savent qu’ils ne se sont pas dit leur dernier mot. Un mot qui peut changer leur destin, du jour au lendemain. »

Éditions: Albin Michel

C’est la sortie du film « Love, Rosie » qui m’a poussé à me procurer ce livre, voulant absolument lire le livre avant de voir le film. L’un des points forts de ce livre est définitivement la façon dont l’auteure a choisi de le présenter. La narration à proprement parlé est inexistante. En effet cette histoire nous est contée au travers de mails ou de lettres écrits par nos deux protagonistes à leurs amis, familles ou bien entre eux. L’histoire est constamment évolutive même si quelque peu répétitive, on ne s’en lasse pas.

Le point fort de ce livre est pour moi l’attachement que l’on peut éprouver vis à vis des personnages, notamment grâce à la chronologie du livre. En effet l’histoire commence dès le plus jeune âge de Rosie et Alex jusqu’à leur vieillesse. On parcourt avec eux leurs espoirs, leurs réussites, leurs désillusions et tout simplement leurs vies.

On peut qualifier ce livre comme ceux qui donnent le sourire tout au long de la lecture, sauf à la fin où j’ai pleuré abondamment (telle la fille beaucoup trop émotive que je suis). J’ai tellement été satisfaite du livre qu’au final je n’ai toujours pas vu le film, de peur d’être déçue. En tout cas, je le conseille vivement même si, comme moi, de premier abord les histoires d’amours ne sont pas spécialement votre style de lecture.

 

Publicités

4 commentaires sur “Chronique n°1: La vie est un arc en ciel (Where the rainbows end) – Cecelia Ahern 

Ajouter un commentaire

  1. Est ce que c’est difficile à lire ou pas du tout? Comme je suis une petite amatrice en terme de lecture.. En tout cas j’aime beaucoup ce que tu en décris.
    As-tu d’autres propositions de lecture sinon?

    J'aime

    1. Le livre n’est vraiment pas difficile à lire, au contraire, on a envie de le dévorer en un seul coup! Le ton de ce livre est vraiment simple, il ne faut pas réfléchir en le lisant juste se laisser porter par l’histoire.

      Merci beaucoup, ça me fait vraiment plaisir!

      Quel style préfères-tu? Sinon si tu es un peu patiente je compte faire un article de mes livres préférés suivant les genres, voilà!

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :